Devenez membreDes avantages exclusifs !
Fan d'Oldtimer?Devenez "Classics"

Sport National

VW Fun Cup : la victoire pour Socardenne by Milo, le titre pour Allure Team !

4 novembre 2019

La finale de la VW Fun Cup powered by Hankook sur le TT Circuit Assen a été disputée et indécise de bout en bout ! Quoi de plus normal pour terminer une saison 2019 où le spectacle a toujours été au rendez-vous. Si la #280 Socardenne by Milo (Lorenzo Donniacuo-Tom Rensonnet-Benoit Visnovsky) a remporté cette dernière course de huit heures, c’est bien la #277 Allure Team (Cédric Bollen-Gilles Debrus-Sébastien Kluyskens) qui a remporté un nouveau titre !


Seule rivale d’Allure Team avant cette finale, la #280 Socardenne by Milo avait besoin d’un miracle dans la cathédrale de la vitesse pour espérer garder sa couronne acquise en 2018. Un miracle qui n’est jamais arrivé. Quand bien même, le trio Cédric Bollen-Gilles Debrus-Sébastien Kluyskens a certainement vécu sa pire course de la saison ! N’ayant pas des réglages optimaux, la voiture oscillait régulièrement entre la 3e et la 5e place durant la première partie de course. Une performance suffisante pour s’assurer un quatrième titre en cinq ans au cap de la mi-course lors de la première distribution des points. Les choses se sont compliquées par la suite avec une casse du porte-moyeu à l’arrière droit ainsi qu’un alternateur cassé ! C’est finalement à la 31e place que la #277 termine sa toute dernière course en VW Fun Cup. « Ce titre est particulier car c’est le dernier avec la voiture de mon père », expliquait Cédric Bollen à l’issue de la course. « On a fait tout ce qu’on pouvait et tout ce qu’on voulait faire avec cette voiture. Maintenant, place à la suite ! »

Tout un symbole, c’est le grand patron d’Allure Team Jean-François Olivier qui s’est chargé du tout dernier relais de la voiture, qui a tiré sa révérence à l’issue de la course. Une requête exceptionnelle acceptée par la Direction de Course et les autres concurrents, preuve du bon état d’esprit présent au sein de la VW Fun Cup.


Si Martin Leburton (#426 Acome Racing) prenait un excellent départ sur une piste encore humide, passant rapidement de la 5e à la 1ère place, il emmenait dans son sillage Tom Rensonnet (#280 Socardenne by Milo), les deux pilotes creusant rapidement l’écart avec le reste de la meute. Mais cet écart allait être réduit à néant suite la première neutralisation. La lutte pour la première place a ensuite concerné deux voitures seulement : la #280 Socardenne by Milo (Lorenzo Donniacuo-Tom Rensonnet-Benoît Visnovsky) et la #2 DRM Autographe (Wolfgang Reip-Gilles Smits-Amaury Richard). Si l’écart entre les deux protagonistes a rarement été au-dessus des dix secondes, les autres concurrents ne se sont jamais réellement mêlés à cette bagarre. Et ce malgré la troisième et dernière neutralisation, ayant eu lieu dans la sixième heure de course, qui a permis de regrouper les sept premiers en une vingtaine de secondes à peine. La #280 et la #2 ont repris leur lutte effrénée et c’est finalement dans la dernière heure que l’équipe Socardenne by Milo est parvenue à faire la différence, au moment où la pluie faisant son apparition sur le circuit d’Assen. L’écart séparant les équipages Lorenzo Donniacuo-Tom Rensonnet-Benoît Visnovsky et Wolfgang Reip-Gilles Smits-Amaury Richard était finalement de seize secondes sur la ligne d’arrivée. « Nous n’avons pas eu beaucoup de chance avec la fiabilité cette saison », reconnaissait Lorenzo Donniacuo à l’arrivée. « Mais on sait que les mécaniciens font du très bon boulot sur la voiture entre les courses. C’est une belle revanche par rapport à la malchance qu’on a connu cette saison, notamment aux 25 Heures. »

 


Mais la lutte pour la troisième marche du podium a, elle aussi, valu le coup d’œil ! C’est finalement la #44 Jac Motors (Laurent Jaspers-Timo Van Impe-Michaël Leenders) qui grimpait sur la plus petite marche, renouant ainsi avec le podium après sa victoire à Mettet, lors de l’ouverture du championnat ! La formation Socardenne by Milo complétait son bon résultat d’ensemble avec la 4e place pour la #289 (Kevin Balthazar-Romain Degeer-Matts Breckpot) et la 5e pour la #149 (Kevin Caprasse-Benjamin Kaivers-Christophe Nivarlet). Si elles n’ont pas pu garder leur couronne, les troupes de Christophe Nivarlet ont néanmoins terminé la saison en beauté !

Les titres pour Clubsport Racing et AC Motorsport en Fun et Pure !

Les titres ont aussi été assez disputés dans les catégories Fun et Pure. Arrivé en tête en Fun, l’équipe Clubsport Racing by Allure de Marnik Battryn-Johan Huygens-Koen De Wit n’a pas eu besoin de s’imposer pour assurer son sacre. Auteur d’une course intelligente, le trio a terminé 3e de cette dernière course sans jamais vraiment être menacé. En effet, la #65 Leader Racing (Paul Theysgens-Mardeen Benjamin-Nygel Verhaeren) a rapidement connu des problèmes de boîte de vitesses lui faisant perdre cinq tours… et tout espoir de titre ! C’est la #292 Comtoyou Racing (Maxime Lieutenant-Gilles Verleyen-Tristan Földesi-Loris Hezemans) qui s’est imposée en Fun avec une excellente 6e place au classement général.

En Pure, la catégorie réunissant les concurrents ne participant principalement qu’à la VW Fun Cup, le titre s’est véritablement joué à l’élimination ! Constamment en tête durant la première moitié de course, la #278 Acome Racing (Manu Nava-David Doutrepont-Anthony Rosa-Stéphane Charlier) a tout perdu avec une sortie de piste durant la cinquième heure de course ! Mathématiquement encore en lutte pour le titre avant cette dernière manche, la #255 DZ Racing by Acome (Amine Zeghouani-Sébastien Dorkel-Jean-Luc Vandormael-Hakim Ouassini) a elle aussi vu ses (minces) espoirs partir en fumée après un souci de transmission. Épargnée par les problèmes tout au long de la course, la #281 d’AC Motorsport (Arnaud Quédé-Benoît Arnaudet-Sébastien Morel) a ainsi fait coup double en remportant la course et le titre, après avoir terminé deuxième en 2018.
Enfin, le Jusi Racing (Jurgen Vermeulen-Kris Van Bael-Diederik Ceyssens-Hans Deketele-Sigrid Maes) s’est imposée en Evo2 et a terminé 30e du classement général.

Triplé en Biplaces pour la #365 Carpass LRE by DRM

Avec un écart de seulement deux points entre la #365 Carpass LRE by DRM (Stéphane Lémeret-Alexis van de Poele-Philippe Reynens-Miguel Coppieters) et la #342 Monster Trendy by Milo (Françis Plunus-Eric Jardon-Manuel Martin), la lutte promettait d’être intense en Biplace ! Si la #365 a rapidement pris l’avantage grâce à un excellent premier relais de Stéphane Lémeret, la #342 restait à l’affut. Mais un manque de réussite lors d’une neutralisation lui a fait perdre le contact. Stéphane Lémeret-Alexis van de Poele-Philippe Reynens-Miguel Coppieters n’ont plus été menacés, remportant ainsi leur tout premier succès de la saison ! Une belle manière d’oublier leur péripétie des qualifications, où la voiture avait été fortement endommagée après un accrochage. La #377 Michaël Mazuin Sport (Camille Mazuin-Louis Mazuin) et la #342 Monster Trendy by Milo complètent le podium.

Alors que le voile est tiré sur cette saison 2019 réussie, les yeux vont rapidement se tourner vers la prochaine saison pour toute l’équipe de Kronos Events. La saison 2020 débutera sur le circuit de Mettet le week-end des 21 et 22 mars. Mais avant cela, la VW Fun Cup sera plus que jamais présente au Salon de l’Auto de Bruxelles (10-19 janvier) avec des actions tout simplement incroyables ! Quant à la remise des prix, elle aura lieu à la mi-février. Plus d’informations seront bientôt dévoilées, alors restez bien informés !

 

*suivez_nous

Inscription à la newsletter :

Abonnements pour :

Fermer