Devenez membreDes avantages exclusifs !
Fan d'Oldtimer?Devenez "Classics"

Sport National

Et de cinq pour Allure Team et Cédric Bollen !

15 juillet 2019

Malgré une liste de candidats à la victoire plus longue que jamais, la #277 Allure Team a remporté sa cinquième victoire en six ans lors des Hankook 25 Hours VW Fun Cup. Associé à Sam Dejonghe, Gilles Debrus, Sébastien Kluyskens et Frédéric Bouvy, Cédric Bollen devient le seul recordman de victoires avec cinq succès. La #354 Clubsport by Allure l’a emporté en Biplace.
 
La 22e édition des Hankook 25 Hours VW Fun Cup a tenu toutes ses promesses ! Tant sur la piste que dans un paddock rempli d’activités pour petits et grands, l’épreuve reine de la saison a animé le Circuit de Spa-Francorchamps en ce deuxième week-end de juillet.
 
Avec 126 voitures au départ, un nouveau record depuis que Kronos Events a repris la promotion de l’épreuve en 2012, on savait forcément que les faits de course et autres rebondissements n’allaient pas manquer !
 
Dans une magnifique liste des engagés comprenant 555 pilotes (certains roulant en doublon sur une Biplace) et 24 nations différentes représentées, plus de vingt équipages semblaient en mesure de revendiquer une place en vue. Forcément, avec un seul vainqueur et trois marches sur le podium final, il y a eu plus de déçus que d’heureux !
 
Figurant un moment en lutte aux avant-postes, la #269 Jac Motors (Stéphane Perrin-Sébastien Incardona-Mathieu Detry-Simon Mirguet) trouait son radiateur lors d’un contact, la #274 Flying Chicken by Comtoyou (Tristan Földesi-Julien Collette-Guillaume Swaelens-Frédéric Taminiaux-Nicolas Baert) perdait beaucoup de temps suite à un accrochage également, la #499 DRM Art Blanc Tourneur (Simon Tourneur-Guillaume Mondron-Emile de Dryver-Nicolas Taeymans-Frédéric Caprasse) souffrait de problèmes électroniques et la #288 Orhès Racing (Olivier Pernaut-Guillaume Bréard-Pierre-Yves Rosoux-Arnaud Tsamère) tombait en panne d’essence alors qu’elle était en tête. La perte de temps consécutive à ces incidents décrochait tous ces équipages de la lutte pour la victoire.
 
La cruelle désillusion de Socardenne by Milo
 
Comme dans toute course d’endurance, la stratégie a joué un rôle clé, certains tentant d’éviter un ravitaillement coûteux en temps en fin d’épreuve. Ainsi, dans le clan de la #280 Socardenne by Milo (Kevin Caprasse-Lorenzo Donniacuo-Christophe Nivarlet-Matteo Raspatelli-Ludovic Bellinato), on économisait du carburant dans les dernières heures. Et même si la #277 Allure Team (Cédric Bollen-Sam Dejonghe-Gilles Debrus-Sébastien Kluyskens-Frédéric Bouvy) revenait peu à peu, il semblait clair que la #280 voguait vers la victoire.
 
Mais le sport automobile peut être cruel. Un peu plus d’une heure avant l’arrivée, la #280 s’arrêtait suite à un bris de cardan. Après l’espoir, ce sont les larmes qui inondaient le garage du Milo Racing ! Malgré une réparation ultra-rapide, l’équipage Caprasse-Donniacuo-Nivarlet-Raspatelli-Bellinato plongeait à la 7e place finale.
 
La #277 Allure Team, qui avait pourtant perdu environ un tour en début de course suite à une touchette, se retrouvait donc de nouveau en tête et s’envolait vers sa quatrième victoire consécutive, la cinquième en six ans. Associé à Sam Dejonghe, Gilles Debrus, Sébastien Kluyskens et Frédéric Bouvy, Cédric Bollen devient par la même occasion le seul recordman de victoires. « C’est à la fois plein d’émotions et en même temps je pense que je ne réalise pas encore », glissait-il après être sportivement venu s’arrêter devant le stand Milo Racing pour saluer ses malheureux adversaires. « Des cinq, c’est probablement la plus difficile car on n’y croyait plus après notre mauvais début de course. C’était la dernière fois que la #277 participait aux 25 Heures. Mon père a décidé d’arrêter de la préparer et, même si nous serons encore là dans un autre contexte, notre valeureuse VW Fun Cup va rester au garage. »
 
Quatre équipages en un tour
 
Terminant à moins d’une minute, la #424 Groupe Lemoine by M3M (Pierre Lalmand-Timo Van Impe-Michaël Leenders-Grégory Guilvert) n’a rien lâché jusqu’au bout, mais l’équipage franco-belge devra revenir pour s’imposer. Encore troisième à 10 minutes de l’arrivée, la #24 Petrolheads (Jean Glorieux-Stéphan Talpe-Pol Van Pollaert-Guillaume Dumarey) perdait tout suite à une crevaison. De quoi apporter une maigre consolation à l’équipe Socardenne by Milo, qui plaçait ainsi la #149 (Kevin Balthazar-Martin Leburton-Benjamin Kaivers-Alexandre Renneteau-Romain Degeer) sur la plus petite marche du podium.
 
Au pied de celui-ci, la #2 DRM Autographe (Stéphane Lémeret-Amaury Richard-Gilles Smits-Edouard Mondron) termine également dans le tour des vainqueurs, la #24 Petrolheads se classant finalement au 5e rang tout en se consolant avec la victoire dans la catégorie Fun (les équipages sans pilote Top Gun).
 
Le Top 10 était complété par la #44 Jac Motors (Laurent Jaspers-Hubert Bauthier-Pieter Verlinde-Rober Romviel), la #280 Socardenne by Milo, la #291 Comtoyou Racing (Dominique Bustin-David Dermont-Gilles Verleyen-Maxime Lieutenant-Koen De Wit), la #269 Jac Motors (Mathieu Detry-Stéphane Perrin-Sébastien Incardona-Simon Mirguet) et la #421 DDK Mega Fun Team (Pierre-Yves Corthals-Claude Pirson-Stéphane Boulanger-Yann Ehrlacher-Jeffrey Van Hooydonk).
 
À la 22e place du classement général, on retrouvait les vainqueurs du classement Pure (les pilotes qui n’ont que la VW Fun Cup comme expérience) avec la #281 AC Motorsport (Arnaud Quédé-Benoit Arnaudet-Sébastien Morel-Christophe Marthoz).
 
En Evo 2 (moteurs TDI), la #254 SGRT (Raphael Makowcynski-Yehann De Wachter-Marvin Herman-Quinten Devreker-Simon Lurkin) a largement dominé.
 
Biplaces : Clubsport by Allure gagne avec Tom Boonen
 
Comme au classement général, la stratégie a joué un rôle clé dans la catégorie des Biplaces, celles-ci devant notamment effectuer un minimum de 30 arrêts obligatoires pour embarquer des passagers.
 
Partie depuis la pole position, la #356 Socardenne by Milo (Pascal Amand-Bart Ooms-Kevin Balthazar-Kevin Caprasse-Christophe Nivarlet-Julien Ménard-Lorenzo Donniacuo-David Nevers-Martin Leburton) rentrait ensuite un peu dans le rang. On assistait dans un premier temps à un duel en tête entre la #364 CG Racing – IEPS (Maxime Musin-Sébastien Bedoret-Pierre Sibille-Corentin Gilson) et la #365 Carpass LRE by DRM (Stéphane Lémeret-Miguel Coppieters-Edouard de Braekeleer-Philippe Reynens-Gautier Engisch-Jean-Luc Heymans-Alexis van de Poele). Mais alors que la #364 faisait sensation face aux tenants du titre, un accrochage puis une sortie provoquant un début d’incendie la contraignait à l’abandon.
 
À ce moment-là, la #342 Monster Trendy by Milo (Francis Plunus-Eric Jardon-Sarah Bovy-Jean-Pierre Van de Wauwer) était déjà décrochée de la lutte pour la victoire, leur boîtier électronique n’ayant pas digéré la pluie samedi en fin de journée.
 
En tête, la #365 Carpass LRE by DRM ne parvenait pas à s’échapper. Au contraire, la #354 Clubsport by Allure (Tom Boonen-Philip Vandewalle-Charly De Munter-Olivier Aerts-Bram Vanhengel-Johan Huygens-Marnik Battryn-Raf Van Belle-Sam Dejonghe) profitait même de la nuit pour revenir dans la course aux lauriers. Dimanche, l’ex-Champion du Monde cycliste Tom Boonen et ses équipiers prenaient peu à peu le dessus pour s’imposer. L’équipe Allure, qui prenait en charge cette #354, réalise ainsi le doublé classement général-Biplaces, ce qui est le cas aussi de Sam Dejonghe en tant que pilote.
 
Derrière la #365 Carpass LRE by DRM, la #323 TML-Cap 48 (Baudouin de Liedekerke-Xavier de Liedekerke-Charles-Bernard Héger-Sylvain de Liedekerke-Alain Jadot) montait sur le podium pour la 20e participation de Baudouin et la première collaboration de l’équipe avec l’opération Cap 48 de la RTBF. On retrouvait encore dans le Top 5 la #380 Fun 4 You by Milo (Vincent Deroanne-Pierre-Yves Collée-Luc Trivaudey-Gilles Vanderweyen) et la #356 Socardenne by Milo (Pascal Amand-Bart Ooms-Kevin Balthazar-Kevin Caprasse-Christophe Nivarlet-Julien Ménard-Lorenzo Donniacuo-David Nevers-Martin Leburton). Mais, surtout, on retenait la joie des 500 passagers – dont 41 rien que pour la #311 de Ladbrokes.be, finalement 10e – ayant fait le plein d’adrénaline en plongeant au cœur de l’action.
 
Notons toutefois que, après les contrôles techniques d’usage, le classement est actuellement suspendu.
 
Après ce rendez-vous prestigieux, la VW Fun Cup powered by Hankook se rendra aux Pays-Bas, à Zandvoort, pour les Benelux Open Races les 14 et 15 septembre. Quant à la prochaine édition des Hankook 25 Hours VW Fun Cup, elle est déjà programmée le deuxième week-end du mois de juillet 2020.

*suivez_nous

Inscription à la newsletter :

Abonnements pour :

Fermer