Devenez membreDes avantages exclusifs !
Fan d'Oldtimer?Devenez "Classics"

Sport International

Maxime Potty veut se battre devant à Monza

9 octobre 2019

Le TCR Europe vivra son épilogue ce week-end sur le célébrissime Autodromo di Monza. Un septième rendez-vous que Maxime Potty aborde avec la ferme intention de briller. Le jeune Belge du Team WRT n’a pas connu la saison qu’il espérait, mais il veut montrer que ses podiums du début de saison ne devaient rien au hasard.

L’amertume est retombée, la situation a été analysée en détails et les conclusions ont été tirées. Le triste épisode de Barcelone est désormais dans le passé. Si cet incident a enlevé à Maxime Potty tous ses espoirs de terminer sur le podium du TCR Europe, il n’a pas altéré sa motivation. « Il m’a fallu quelques jours pour digérer », avoue le jeune Belge de 19 ans. « Mais j’ai eu l’occasion de bien me changer les idées depuis et j’arrive très motivé au départ de ce dernier rendez-vous. Je ne devrai pas penser au championnat et je n’aurai qu’un objectif : me battre devant. »

L’an dernier, Maxime et sa Volkswagen Golf GTI TCR avaient constamment fait partie du groupe de tête, le pilote d’Hamoir se classant deux fois au quatrième rang. « Le circuit m’avait beaucoup plu », confirme le pilote du Team WRT. « Les hautes vitesses procurent de chouettes sensations et notre monture était performante dans ces conditions. Même si la Golf GTI TCR est une voiture qui dispute déjà sa quatrième saison et qu’elle doit faire face à des bolides plus modernes, je suis convaincu qu’il y a encore moyen de viser les podiums à son volant. Je l’ai prouvé à Hockenheim et à Spa-Francorchamps et j’entends bien encore le faire ici. »

Par ses longues lignes droites et le phénomène de l’aspiration, Monza impose aussi une approche un peu différente. « Il est facile de se faire décrocher du groupe de tête si on loupe une attaque ou que l’on doit trop se défendre pour contrer un adversaire », précise Maxime. « Même en groupe, il est donc important de toujours penser à garder le rythme pour rester au contact de ceux qui sont devant. C’est un point sur lequel j’ai beaucoup travaillé. J’espère que ça portera ses fruits. »

Le format de l’épreuve italienne – qui sera aussi la cinquième et dernière épreuve du TCR Benelux – est habituel : deux séances d’essais libres vendredi puis les essais qualificatifs samedi à 10h45. Comme toujours, il sera essentiel d’y briller pour viser le podium et en même temps aider le Team WRT à conserver sa deuxième place dans le classement des Équipes. Les deux courses (à suivre en direct sur www.tcr-series.tv/europe et sur le site de la RTBF Auvio www.rtbf.be/auvio) sont programmées samedi à 16h50 et dimanche à 11h35.

*suivez_nous

Inscription à la newsletter :

Abonnements pour :

Fermer