Devenez membreDes avantages exclusifs !
Fan d'Oldtimer?Devenez "Classics"

Sport International

Le 7 janvier, Stéphane Henrard et Gatien Du Bois prendront part au Dakar avec leur Buggy Dunbee. Au programme, du sport et surtout, un message d'espoir aux personnes atteintes du cancer.

7 janvier 2019

« Nous sommes en pleins préparatifs de dernière minute », s’exclame Stéphane Henrard. A quelques jours du départ du Dakar, le pilote, qui est également patron de son propre team, est en pleine effervescence. Si son désormais fidèle buggy Dunbee à la ligne inspirée de la mythique Coccinelle a déjà pris le bateau depuis quelques semaines en direction du Pérou, Stéphane avait fort à faire avant de prendre l’avion qui l’emmènera sur la ligne de départ du Dakar. Avec déjà 12 participations à son actif, notre homme est loin d’être un débutant. Pourtant, il est anxieux : « le parcours de cette année s’annonce particulièrement difficile en raison de la présence de nombreuses dunes tout au long des étapes », affirme-t-il. « J’ai toujours une appréhension à rouler sur ce genre de terrain. La technique est certes importante mais le facteur chance entre beaucoup en jeu ».

Ride 2 Kick

Le Dakar 2019 ne sera pas une édition comme les autres pour Stéphane Henrard. En effet, avec son copilote, Gatien Du Bois, il participe à Ride 2 Kick, un défi humain visant à faire connaître l’association KickCancer, dont les but est de guérir le cancer de tous les enfants et de trouver de nouveaux traitements. Au travers du Dakar, tous deux entendent également donner espoir aux malades du cancer et sensibiliser le grand public aux projets déterminants visant à éradiquer cette maladie. Ambassadeur de l’association KickCancer, Gatien Du Bois est concerné à plus d’un titre puisqu’il est lui-même en rémission d’un ostéosarcome, appelé plus communément cancer des os, qui lui a malheureusement coûté son fémur gauche. Disposant aujourd’hui d’une prothèse, ce battant à la force de caractère hors du commun va prendre place aux côtés de Stéphane Henrard. « Lorsque j’ai rencontré Gatien, il n’avait jamais été copilote de sa vie », explique celui-ci. « En guise de test, nous avons une course au Maroc ensemble. Même si ça été dur physiquement pour lui, Gatien a ne s’est pas laissé démonter et il a relevé le défi. Ce rallye a été également important pour lui afin de déterminer sa future préparation pour le Dakar ».

Préparation physique

Pour passer des nombreuses heures assis dans la voiture et résister aux incessants chocs dus à des pistes défoncées sur des reliefs accidentés, et pour pouvoir s’extirper de la voiture à de nombreuses reprises, Stéphane et Gatien ont dû suivre un entrainement physique de haut niveau visant à renforcer leur musculature au niveau de la nuque, des épaules et du dos, notamment. « Le Dakar est une excellente école pour se forger un caractère de battant », estime Stéphane. « La difficulté d’évoluer au quotidien et les nombreuses galères permettent de se dépasser et de repousser les limites personnelles ». A partir du 7 janvier, n’hésitez pas à aller jeter un coup d’œil à la progression de Stéphane et de Gatien sur les réseaux sociaux. Bien plus qu’une course, leur défi Ride 2 Kick est un immense message positif d’espoir !

*suivez_nous

Inscription à la newsletter :

Abonnements pour :

Fermer